Vers Byron Bay by bus


Départ à 7h du matin de la gare centrale de Sydney…

En partant, je place beaucoup d’espoir en ma prochaine destination. Une sorte d’étrange mal du pays m’a envahi depuis mon arrivée sur le sol australien…Je me dis que c’est Sydney qui ne me convient pas et que je préférerai certainement l’ambiance bohème de Byron Bay…Je ne comprends pas, moi, la voyageuse solitaire qui aime se perdre à l’étranger et découvrir le monde, pourquoi ai-je le sentiment de ne pas me trouver à ma place ?Je me dis alors que c’est temporaire. Un état particulier qu’il faut laisser me traverser pour un temps.

Retour sur le départ. Le bus approche. J’aime les voyages en Greyhound et en bus en général car le chauffeur à un micro pour annoncer les arrêts et ils y en a toujours des fantaisistes ou des originaux et ou/et des puristes qui ne se contentent pas d’annoncer mécaniquement les villes mais bien de nous divertir et de nous parler tourisme. J’adore !!! J’ai encore eu de la chance cette fois-ci. Un vrai phénomène notre conducteur ! Avec humour, il nous a décrit les paysages et les endroits à voir dans chaque ville ainsi que ceux à éviter…Ainsi, j’ai découvert Newcastle, Forster et ses bancs de sable fin  entourés d’eau turquoise, les paysages vallonnés de la Nouvelle-Galle du Sud ainsi que les fameux Kangourous sur les bords de la route.

21h : Arrivée à Byron Bay. L’un des réceptionnistes de l’auberge est venu chercher les arrivants à l’arrêt de bus. Il nous dirige vers l’établissement où nous allons loger. Ce qui me frappe au premier abord, c’est le bruit dans les chambres qui ressemblent à des bungalows de plage…Il y a une cour au centre avec une piscine et des tables et visiblement tous les jeunes se retrouvent là pour manger et boire jusqu’à 22h30. Sympa….ouais mais si tu veux dormir, faudra attendre que les voix s’arrêtent et que toutes les carcasses de bouteilles soient jetées….mais cela fait partie du voyage ! Il vaut mieux faire partie de la fête !

Premier jour : le chemin vers le phare le plus à l’Est d’Australie s’impose. En même temps, il est à peu près la seule attraction de Byron Bay mis à part les plages et le surf. Le chemin est très bien balisé et il faut environ trente minutes pour arriver jusqu’au sommet de la colline.  Je commence par longer la plage principale jusqu’à « The Pass », un spot de surf connu puis je remonte vers Palm Valley. Sur ce trajet, il y a des « lookouts » (points de vue) sur l’océan. J’ai de la chance car septembre est une des périodes de migration des baleines. J’en aperçois au loin. C’est magnifique ! Arrivée au phare, la vue est époustouflante ! Un panorama des plages de Main Beach (qui porte un autre nom) et de Tallow Beach. Une fois mes yeux rassasiés de ce spectacle naturel, je redescends par la route et je fais le tour du tout petit centre-ville. Lorsque je dis « petit », il y a, en effet, une rue principale et deux ou trois petites artères. Ici, il n’y a pas ou très peu de grandes chaines industrielles parmi les enseignes. J’ai appris qu’ils avaient refusé d’avoir un McDonald. Il y règne une atmosphère bohème… un peu bobo tout de même…

J’aime beaucoup les boutiques au charme suranné mais les articles sont hors de prix ! Il y a des musiciens qui jouent tout au long de la journée dans la rue principale ou dans les bars le soir. Il suffit de s’asseoir sur la plage et  de regarder le coucher du soleil pour se rendre compte qu’ici la vie est douce …mais après avoir quadrillé le secteur au niveau du marché du travail, je me suis rendue vite compte qu’il y a très peu de gens qui se lassent ce petit coin de paradis et que trouver un poste vacant dans un endroit où il y a si peu d’opportunités, relève d’un véritable défi ! Je pense alors continuer ma route, envisager le retour ! J’y pense à chaque instant…

Je n’oublierai jamais mon premier cours de surf  🏄 à Byron Bay, le samedi 27 septembre 2014 !! Mon instructeur c’est Gaz, un type qui a pas mal bourlingué dans le monde et qui travaille depuis toujours dans l’univers du surf !!! Il a même des ancêtres qui ont été des pionniers en la matière en Australie. Bref, un vieux de la veille qui a beaucoup de sens de l’humour !!!! Adieu le beau surfeur et « Bonjour » Gaz ! On commence sur le sable par quelques informations de base et hop, à l’eau !! A ma grande surprise, je réussi du premier coup à me mettre debout sur la planche. C’est une sensation unique que de glisser sur l’eau !! J’adore !!! Je crois que je vais poursuivre l’aventure du surf !!! Merci Gaz !!!!


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s