Sydney, Manly & suburbs


J’écris alors que cela fait déjà 11 jours que je suis arrivée en Australie…

  Le trajet fut long bien évidemment avec de nombreuses et inlassables questions…  Un sentiment étrange que celui de tout quitter et d’arriver seule dans un nouveau pays à explorer. Sentiment encore plus étrange cette fois-là comme si ma présence était une incongruité… Je le sentais déjà, peut-être, en posant un pied sur ce continent, que mon état d’esprit n’était pas assez serein pour profiter de ces nouveaux trésors qui allaient défiler sous mes yeux…

Première expérience : l’aéroport et l’immigration. Lorsque je suis arrivée au bureau de l’immigration de l’aéroport, une petite frayeur que je n’avais pas prévue, est survenue. En effet, la photo sur mon passeport datait un peu et l’agent de l’immigration ne me reconnaissait pas. Celui-ci a donc  dû faire appel à un collègue pour être sûr qu’il s’agissait bien de moi sur le document…. J’ai ensuite récupéré mes bagages et suis passée sans aucune fouille à la sortie de l’aéroport contrairement à beaucoup d’autres voyageurs qui ont dû subir l’ouverture de leurs effets personnels et les reniflements d’un chien dressé pour ce faire. Ouf !

De l’aéroport, j’ai pris le train jusqu’à Sydney Central et ai trouvé rapidement l’auberge de jeunesse  située dans l’une des rues adjacentes de la gare. Je n’ai pu accéder à mon lit car il était tôt ( 8h40). J’ai donc laissé mon sac en consigne et suis partie faire une petite balade en ville bien que la fatigue se faisait de plus en plus sentir. En allant au grès du hasard sans plan ni indication, j’arrivai au Royal Botanic Garden puis au fameux Opéra de Sydney, l’un des emblèmes de l’Australie. Il faisait alors un temps superbe bien que la température ne dépassait pas les 20°C. Je fis un petit tour du monument pour admirer l’architecture et la vue sur la baie ainsi que le Harbour Bridge puis je décidai qu’il était temps d’aller me reposer un peu et de découvrir ce nouvel  endroit le lendemain.

L’auberge était plutôt spartiate, simple mais propre. La seule difficulté résidait dans le fait que la WIFI n’était disponible que dans le hall de l’établissement car il n’y avait pas d’accès dans les chambres mais mis à part cela,  la localisation  était parfaite.

Les jours suivants, j’ai découvert le CBD de Sydney (Centre Business District) plutôt laid comme tous les centre d’affaires des grandes villes du monde et ce même s’il reste quelques bâtisses historiques parmi les tours (Martin place for example). J’ai aussi visité Darlinghurst, Surry Hills, Darling Harbour (un port avec plein de « shopping centres »), Wollomoloo, Paddington, Potts Point, Elizabeth Bay, Double Bay et Bondi Beach (très loin à pied du centre de Sydney, je vous le confirme !). Pour en revenir un peu à ces quartiers, certains sont très charmants avec des maisons colorées à l’architecture victorienne  (Paddington, DarlingHurst). J’ai aussi beaucoup aimé les petits ports proches du centre comme Elizabeth Bay ou Rose Bay. Cela confère un petit air de village à cette immense ville tentaculaire. Concernant Bondi Beach, j’ai décidé un jour de m’y rendre alors que la pluie coulait à flots. Je me dirige donc sur  Oxford street et  je continue tout droit comme indiqué sur le plan. Seulement,  je trouvais la route longue et monotone alors je décide de dévier dans le quartier de Paddington ce qui m’a permis de découvrir Double Bay et Rose Bay avant d’atterrir à bon port, Bondi Beach. Comme le temps était peu clément, la visite fut courte. Je suis ainsi restée sur la promenade de la plage, le temps pour moi de déjeuner et d’observer quelques surfeurs « of course » puisque je me trouvais sur l’une des plages les plus connues du monde du surf ! Malheureusement, ce jour-là, ni le soleil, ni les bonnes vagues n’étaient au rendez-vous !

 

Avant dernier jour à Sydney :  MANLY

Pour s’y rendre lorsque l’on n’a pas de véhicule, il faut prendre le Ferry de Circular Quay près de l’Opéra. Cette petite croisière offre des points de vue superbes sur la baie de Sydney et cela ne prend qu’environ 15 minutes pour arriver à destination. Il  règne ici une atmosphère estivale permanente avec sa rue principale (Corso) parsemée de palmiers et ses boutiques de surf. Il faut traverser cette rue pour atteindre l’océan et la magnifique plage de Manly. En longeant celle-ci  et le chemin pédestre qui continue le long de la côte, on atteint Shelly beach puis le sentier menant à North head avec des points de vue à couper le souffle sur les falaises et la baie de Sydney. Manly est définitivement une place agréable où il fait bon vivre…Après une journée bien remplie et une petite pause sur la plage, je repars avec plein de belles images en tête…


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s